Communiqué de presse de Phitrust

Dans le cadre du projet de fusion entre PSA et FCA, nous vous prions de trouver un communiqué de presse de Phitrust Active Investors France qui a écrit au Président du groupe PSA afin de faire part de ses inquiétudes sur les aspects financiers, environnementaux, sociaux et de gouvernance du projet. N’hésitez pas à joindre Denis Branche (+33 (0)1 55 35 07 54 ou 58 / denis.branche@phitrust.com) si vous souhaitez davantage d’information.

Pour rappel, Proxinvest préside le comité technique de la Sicav Phitrust Active Investors France.


COMMUNIQUE DE PRESSE

9 décembre 2019

 PHITRUST ECRIT AUX DIRIGEANTS DU GROUPE PSA

A PROPOS DU PROJET DE FUSION A 50/50 AVEC FCA

Phitrust a écrit au Président du Groupe PSA, à propos du projet de fusion avec Fiat Chrysler Automobiles (FCA Group), questionnant les aspects financiers, environnementaux, sociaux et de gouvernance (ESG) du projet et mettant en doute sa mise en œuvre en l‘état.

Ces questions sont regroupées autour de 3 points majeurs :

1. La parité proposée initialement ne reflète pas la réalité des atouts et des faiblesses des deux groupes. Elle a été faite sur la base d’une fusion à 50/50, erronée dans son principe (une fusion entre égaux n’existant pas) et insatisfaisante dans son calcul compte tenu des cessions et distributions envisagées, de la valeur relative des deux groupes, de leur situation en termes industriels (et social…), de leur niveau de préparation aux prochaines normes environnementales et des évolutions imposées au secteur automobile dans son ensemble.

Phitrust demande que pour respecter l’équilibre entre les parties, la parité de fusion ou les distributions annoncées soient revues.

2. Le projet de transfert de siège social aux Pays-Bas introduirait de fait une détérioration des droits des actionnaires et un recul de la gouvernance avec notamment la fin de la représentation des salariés aux conseils, le maintien d’une inégalité des droits de vote et autres restrictions aux droits des minoritaires (seuil plus élevé pour déposer des résolutions, protections plus fortes du capital) dans le droit néerlandais.

Phitrust demande que le siège social du futur ensemble soit situé en France et soumis au droit français.

3. En cas de refus de l’opération par les actionnaires en AGE, Phitrust demande expressément que les éventuelles indemnités de rupture  soient simplement annulées.

Phitrust s’étonne enfin que depuis l’annonce de cette fusion,  soient distillées sur le marché  des nouvelles tant sur une attaque envers FCA pour corruption (qui serait orchestrée par General Motors sur le marché américain) et ses risques d’amende induits, que sur de possibles pénalités fiscales peu claires qui toucheraient FCA en Italie pour des montants non négligeables.

Tout cela donne le sentiment d’une opération mal préparée, réalisée dans la précipitation (à la suite du revers essuyé par le projet de fusion de FCA avec Renault), et qui à ce stade laisse beaucoup trop de questions en suspens pour être acceptée en l’état par les actionnaires de PSA au cours de l’Assemblée Générale Extraordinaire dédiée à ce projet.

Phitrust espère que les dirigeants de Groupe PSA auront entendu ces questions et y apporteront des réponses avant de présenter cette opération majeure au vote des actionnaires en  Assemblée Générale.


A propos de la Sicav Phitrust Active Investors France

La Sicav Phitrust Active Investors intervient depuis 2003 auprès des grandes entreprises cotées pour qu’elles fassent évoluer leurs pratiques environnementales, sociales et de gouvernance.

www.phitrust.com

Print Friendly, PDF & Email
Publié dans Actualités, Assemblées Générales, Marchés