Précisions suite à l’article du JDD « une attaque contre Casino »


Paris, le 23 septembre 2019

Suite à l’article du JDD du 22 septembre 2019 intitulé  « une nouvelle attaque contre Casino », Proxinvest tient à préciser les points suivants :

  • Actionnaire de Casino depuis de longues années et société d’analyse de la gouvernance d’entreprise au service des investisseurs, Proxinvest est membre de l’association Action Casino au titre de la défense de ses intérêts et de sa vision des intérêts des actionnaires minoritaires de Casino.
  • D’une façon générale, Proxinvest considère que la stratégie de l’entreprise et sa politique de distribution de dividende ou de cession doivent être définies non pas en fonction de l’intérêt d’actionnaires spécifiques mais en fonction de l’intérêt de la société.
  • En l’occurrence, dans le cas de Casino, Proxinvest recommandait dès 2015 de réduire dans le futur le dividende de Casino si les résultats ne s’amélioraient pas. Depuis l’assemblée générale 2016 Proxinvest recommande de ne pas approuver le dividende de 3,12€ par action de Casino.
  • Proxinvest n’est donc pas partie prenante à une quelconque procédure initiée mais en tant que membre de l’association Action Casino, Proxinvest soutient la démarche de l’association qui a consisté, la semaine dernière, à adresser une lettre au procureur désigné dans le cadre de la procédure de sauvegarde de Rallye, afin de soumettre à son attention un certain nombre d’informations publiques concernant Casino et Rallye.
  • Encourager une entreprise à des politiques de distribution responsables, plus modérées, permettant de mieux faire face à la dette et aux besoins d’investissement ne constitue donc aucunement  « une attaque contre Casino ». Ce ne serait en effet pas la première fois qu’une société cotée risque de faire les frais de l’endettement excessif de son actionnaire de contrôle.
  • La préservation des intérêts de Casino, principal actif de Rallye, devrait à plusieurs titres constituer une priorité pour la justice, les pouvoirs publics et les investisseurs :
  • les emplois du groupe se situent en fait au sein du groupe Casino et non chez Rallye ou Euris ;
    • Casino, principal actif opérationnel de Rallye, risque dans un environnement sectoriel compliqué, de se voir imposer une pression financière élevée sur longue période si le plan de sauvegarde de Rallye n’est pas conforme à ses intérêts.
    • Sans information financière précise sur la rentabilité des actifs cédés, il est difficile pour les épargnants de mesurer l’érosion de rentabilité future que la politique de cessions génèrera.

Rappelons enfin que la gouvernance de Casino et la protection de ses actionnaires minoritaires posent depuis plusieurs années questions : manque d’indépendance du conseil, cumul des fonctions de Président du Conseil et Directeur Général confiées à l’actionnaire de contrôle, contrôle renforcé par le droit de vote double, conventions réglementées contestables, manque d’alignement d’intérêts des dirigeants sur ceux de tous les actionnaires.


Disclaimer

Ce communiqué a été préparé uniquement à titre informatif et ne doit pas être interprété comme une sollicitation ou une offre d’achat ou de vente de valeurs mobilières ou instruments financiers connexes. De même, il ne donne pas et ne doit pas être traité comme un conseil d’investissement. Il n’a aucun égard aux objectifs de placement, la situation financière ou des besoins particuliers de tout récepteur. Aucune représentation ou garantie, expresse ou implicite, n’est fournie par rapport à l’exactitude, l’exhaustivité ou la fiabilité des informations contenues dans ce document. Il ne devrait pas être considéré par les bénéficiaires comme un substitut à l’exercice de leur propre jugement. Toutes les opinions exprimées dans ce document sont sujettes à changement sans préavis.

Print Friendly, PDF & Email
Publié dans Actualités, Engagement, Proxinvest