13ème séminaire de Proxinvest : au service d’une cuvée 2018 prometteuse

Une cinquantaine d’investisseurs ont participé au 13ème séminaire organisé par Proxinvest sur les politiques de vote et d’engagement actionnarial à Margaux, en Gironde, les jeudi 5 et vendredi 6 octobre.

Moment clé de la vie des investisseurs responsables sur les sujets de gouvernement d’entreprise, de politique d’exercice des droits de vote et d’engagement actionnarial, l’événement permet de définir, réfléchir et anticiper les nouvelles exigences en la matière avant la prochaine saison d’assemblées générales.

Ainsi, jeudi après-midi, les équipes de Proxinvest, d’Ethos et des autres partenaires d’Expert Corporate Governance Service (ECGS) ont dressé un bilan de la saison des assemblées générales en France, en Suisse, en Espagne et dans les autres pays européens.

En Europe, les assemblées générales ont été marquées par une augmentation de la participation des actionnaires dans la plupart des pays. Les résolutions rejetées restent rares mais la contestation augmente, principalement sur les sujets de rémunération.

Le vendredi, dans la perspective de 2018, un premier atelier a permis aux participants de nourrir leur réflexion et de se préparer à utiliser leur nouveau droit de veto, le cas échéant, sur les rémunérations variables des dirigeants en France (loi Sapin II – second volet). Ensuite, lors d’un second atelier, Proxinvest a identifié trois axes prioritaires d’engagement actionnarial en France et Ethos a présenté son expérience d’engagement coopératif à l’international.

A ces ateliers particulièrement animés se sont ajoutées des interventions de personnalités extérieures. Ainsi, une intervention très appréciée de François Gilbert de l’AMF a permis aux participants de comprendre le contexte, les dispositions et de débattre des enjeux de la Directive européenne « Droits des actionnaires II » qui devra être transposée au plus tard en juin 2019 par les Etats membres. Jean-François Hénin, fondateur et ancien Président de Maurel et Prom, et Pierre de Lauzun, Délégué général de l’AMAFI,  ont fait profiter la salle de leurs riches expériences et de leurs visions sur l’état du système financier.

A n’en pas douter, ces deux journées bien remplies ont permis à tous les participants d’approfondir leurs connaissances et de se préparer aux échéances qui les attendent dans une ambiance très conviviale.

 


 

 

 

Print Friendly, PDF & Email
Publié dans Assemblées Générales, ECGS - Europe, Engagement, M&A, Rémunérations Tagués avec : , , , , , , , , , , , , , ,