En 2016 seules quatre sociétés du SBF 120 ont soumis au vote des actionnaires des autorisations d’émissions obligataires ce qui n’est plus obligatoire depuis l’ordonnance de 2004: Proxinvest recommande cette année 2017 aux sociétés cotées de veiller à consulter en assemblée générale leurs actionnaires sur un niveau d’endettement maximum.