Solocal : l’assemblée sera chaude face au plan de restructuration des rapaces du LBO

Solocal vient de rendre public un plan de restructuration, plan conçu sous l’égide d’un mandataire ad hoc depuis lors révoqué. L’Association RegroupementPPLOCAL qui compte désormais plus de 1100 actionnaires, juge ce plan inacceptable car totalement déséquilibré.

Pour celle-ci, les actionnaires seraient les seuls à faire des sacrifices, alors même qu’ils ont déjà apporté 440ME à SoLocal Group lors de la précédente restructuration financière en 2014. Ce projet de plan effectivement très fortement dilutif réduirait eur poids dans le capital de 80% à environ 10%, sauf à ce qu’ils puissent réinvestir en acquérant  dix action actions nouvelles à un euro pour une ancienne… ce qui constitue un renchérissement de leur mise, souvent difficile pour  des personnes physiques qui ont perdu tout ou partie de leur épargne confiée à Solocal Group. Compte tenu du nombre élevé d’actions nouvelles à émettre, leurs Droits Préférentiels de Souscription risquent d’être faiblement valorisés en bourse.

Ce plan semble très avantageux pour les créanciers et actionnaires ayant acquis leurs titres récemment à bas prix sous l’effet de la communication financière anxiogène inexplicable de la société ces derniers mois. Les créanciers sont appelés à convertir leur créance en actions sur la base de 4,73 euros par action réduisant la dette des deux tiers à 400 M€ au lieu de 1,16 Milliard €.

Ces créanciers qui ont bénéficié de taux d’intérêt très élevés ne se voient, eux, une fois de plus, imposés  aucun abandon de créances : ils obtiendraient le remboursement anticipé de plus d’un tiers et recevraient en échange du second tiers de leurs créances, des titres convertibles en actions voire des actions à des conditions extrêmement favorables (selon les cas, à un prix de souscription entre 1€ et 4,73 € par action contre 15 € pour l’augmentation de capital souscrite par les actionnaires en 2014 et 16,80 € pour l’augmentation de capital réservée aux salariés en 2015) et, cerise sur le gâteau, l’attribution de bons de souscription leur permettant d’obtenir des actions supplémentaires au prix de 2 € par action.
Une fois de plus avec l’aide d’un management suspect le dernier arrivé obtient les meilleures conditions (BSA exerçables à 1,50€ par action, DPS entre 1 et 2€ par action).

L’Association RegroupementPPLOCAL indique son intention de s’opposer “par tous les moyens légaux à ce projet de plan inique” et qui n’est à ce stade pas finalisé dans ses modalités. Elle a exprimé au nouveau mandataire ad hoc, Maître Bourbouloux, son souhait de voir les actionnaires individuels associés à la préparation d’un nouveau plan.

L’assemblée générale de Solocal n’est toujours pas convoquée mais elle s’annonce chaude.

 

10 août 2016

Print Friendly
Publié dans Assemblées Générales, Droit des sociétés, Engagement, Gouvernance-BOD Tagués avec : , , ,