Pourquoi le “Fat cat Tuesday” du 5 janvier tomberait ce vendredi 8 janvier pour les patrons français ?

Nos amis britanniques ont-ils emprunté à La Fontaine sa description de Raminagrobis (*) pour qualifier les grands patrons de “fat cats” ?

 

Le site britannique High Pay Centre, conseillé par notre partenaire Manifest, vient le 5 janvier de célébrer le « fat cat Tuesday » ou « mardi des chats gras »… Rappelant que les 100 premiers patrons britanniques gagnent en moyenne 6,8 millions EUR par an, High Pay Centre souligne qu’ils ont donc gagné, dès le soir du mardi 5 janvier, en seulement deux jours de travail,  chacun autant que chaque salarié britannique sur toute l’année 2016, soit en moyenne 37.600 euros.

 

En France,  la moyenne des 100 dirigeants français les mieux payés était, selon le rapport Proxinvest sur la rémunération 2014 des dirigeants du SBF 120, de 3,34 millions d’euros… Cette rémunération annuelle brute, encore confortable, se compare à une rémunération brute moyenne des salariés français plus basse aussi de 34.944 euros brut par an selon l’INSEE.

 

Donc, il faudra aux patrons français attendre ce vendredi midi 8 janvier à midi soit presque cinq jours de travail pour gagner autant que le salarié français moyen sur un an!

 

Meilleurs Vœux à tous !

 

PARIS , le 6 janvier 2016

 (*) “Rapportons-nous, dit-elle, à Raminagrobis.
C’était un chat vivant comme un dévot ermite,
Un chat faisant la chattemite,
Un saint homme de chat, bien fourré, gros et gras,
Arbitre expert sur tous les cas.”
Jean de LA FONTAINE   (1621-1695) Le Chat, la Belette, et le petit Lapin

Print Friendly, PDF & Email
Publié dans Actualités, ECGS - Europe, Rémunérations