Jetons de présence les plus élevés : Sanofi et ArcelorMittal en tête

Sujet moins controversé que la rémunération des dirigeants, le versement de rémunérations aux administrateurs non-exécutifs, généralement sous la forme de jetons de présence, est également étudié dans le détail au sein du rapport Proxinvest sur la rémunération des dirigeants des sociétés cotées françaises. L’occasion de revenir  cette semaine sur ce sujet à travers une série d’articles extraits du rapport Proxinvest.

Intéressons-nous aujourd’hui au classement des sociétés distribuant le plus de rémunération à leurs administrateurs..

En 2014, l’administrateur d’ArcelorMittal est le mieux loti avec une moyenne de 160 942€ (après conversion USD – EUR). On l’aura compris, le jeton ne rémunère pas la performance : société en pertes ayant annoncé un profit warning en novembre, qui supprime son dividende pour 2015, avec un cours de bourse divisé par quatre en trois ans, l’investissement dans ArcelorMittal est une catastrophe boursière pour ses actionnaires, le conseil d’administration, même fortement rémunéré, étant impuissant face à la chute du prix des matières premières commencée fin 2008.

ArcelorMittal stock price

Evolution du cours ArcelorMittal depuis 1998

La société ayant versé le plus de jetons est Sanofi avec 1 686 500€ dont le conseil comporte plus de membres que celui d’ArcelorMittal. Le montant de jetons versés y est d’ailleurs assez variable avec un maximum de 205 000€ pour Gérard Van Kemmel. Par aillers le conseil d’administration de Sanofi présente l’originalité de comprendre deux administrateurs anciens dirigeants d’Aventis bénéficiant de retraite de la part du groupe : 1 720 829€ pour Jean-rené Fourtou, l’ancien Président de Vivendi, et 2 355 970€ pour Igor Landau, héritages de temps heureux pour les haut-dirigeants où la transparence sur ces régimes de retraite étaient quasi-inexistantes et où les investisseurs n’avaient pas encore commencé à regarder ces sujets avec vigilance.

Le rapport Proxinvest constate que trois autres sociétés dépassent le montant de jetons de présence maximum défini par Proxinvest à 100 000€ à partir duquel un risque de dépendance économique des administrateurs peut se créer : Airbus group, STMicroelectronics, Gemalto et AXA.

Print Friendly, PDF & Email
Publié dans Rémunérations Tagués avec : , , ,